Monologue à l'intime présence

.

.

De l’Amour éternel écouter le Chant, il est pour tous les cœurs un chemin de beauté, de paix de vérité…

Entrer entier dans le silence…

Chercher, prier, s’ouvrir la Parole chantée…

Nourrir l’Abandon et se nourrir de Lui…

Enfant, le Soleil Dieu n’attend pas pour briller, pour sauver…

Ne laissons pas saigner son Feu, saigner Sa Croix, ne laissons pas couler sa Grâce, sans boire à la Lumière, sans s’abreuver de Paix…

La Croix étend le cœur des hommes à l’univers entier. L’homme devient cet humble « éclat » du silence chanté…

Enfant, la Miséricorde de l’Esprit de Vérité ouvre une sainte « superposition ». Celle de l’amour des hommes d’avec l’Amour parfait. L’âme alors peut respirer dans la hauteur du Vivre, l’homme s’apprend « résurrection »…

La Croix Le dit Sauveur et nous veut sauvés. Car la Vie Père nous réclame d’Amour…

Enfant, la Croix est « Étoile » de Miséricorde guidant prodigieusement nos fois, nos espérances, nos charités jusqu’en « nativité » de Paix, jusqu’au Jour de Lumière à l’unique du Père.

L’homme est façonné de la Grâce pour être communié d’Amour !

La Miséricorde (la Grâce du divin) nous communie les uns aux autres pour une entrée, pour un retour en Centre Vie…

Enfant, remplissons-nous de « l’autre » tristesses et joies, il nous vide de nous-mêmes, du retard de n’exister qu’en soi…

Enfant, pour que s’exhale Sa Parole laisser le Livre saint ouvert en centre cœur… Ensemencer d’Eucharistie l’intime et l’intérieur…

Parfum suave d’Évangile, silence délicieux de l’Hostie !

Cœurs en passion de Parole et de Pain !

.

.