« Les herbages se parent de troupeaux et les plaines se couvrent de blé.

Tout exulte et chante ! » Ps 64, 14

.

« Magnificat » porté en gloire : nos cœurs montent en magnificat !

.

Voici les mots d’Assomption (Cantique d’Assomption) repris par l’homme en ascension : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu mon Sauveur… » Lc 1, 47

.

Par la Croix vient notre entrée dans le Pardon, par Marie, Prière-Mère céleste et pure, viennent notre enfantement, notre effacement dans la Grâce….

Jésus est Calice d’Amour se versant dans la Coupe d’adoration…

Marie Coupe » d’adoration, Marie première « adorante » de la Croix, Marie l’Immaculée, Marie montée en Vie…

Son cœur a médité tant de paroles saintes, qu’il s’est rempli d’azur et de légèreté…

La nuée porte un chant jusqu’en gloire du Père, du Fils et de l’Esprit ; « Cantique » magnifique que les anges reprennent…

Hyménée du ciel et du Magnificat : la « Toute Aimée » fait trace de chant et de Lumière… « Cantique » marial uni au Chant céleste…

.

Écoutons battre son cœur en Assomption…

.

Le sillon vertical de nos âmes est irrigué de Croix…

Marie nous montre dans un trait de Lumière, où le « fardeau léger » pourra enfin aller… Le cœur immaculé s’unit au Cœur céleste…

.

Écoutons battre son cœur en Assomption…

.

L’ombre est oubliée, ouverte par la Croix, par le Corps de Lumière. Son Sang est sève pour nos corps d’air et de prières ; Marie Oraison Mère nous lève en Son Mystère…

Sa Parole nous donne de monter où le silence est Père, « ombres » humaines portées jusqu’en Sa Lumière…

.

Écoutons battre son cœur en Assomption…

.

Le plein Pardon ouvre un chant d’horizon… Il ouvre un passage, un espace d’esprits en oubli du péché, une terre où chaque pas est Vie, en pulsation d’Esprit…

Quitter « l’opaque » et le triste horizon, les cœurs semés au jardin de la Croix, font récolte de Paix, du Sang d’éternité…

Et le cœur devient « ciel » : Prodige-vertige des fois montées en Grâce…

.

Écoutons battre son cœur en Assomption…

.

.